Monday, February 15, 2010

Poésie

Le 15 fevrier 2010

Lundi. Pendant la matinée je suis sortie. J’ai payé quelques factures et j’ai reçu le livre commandé il y a quelque temps, les poésies de Lia.
En voilà une:

L’horloge de ma mère

Je passe de moi
  Par moi-même,
    toujours vers l’avant.

Le contour du chemin.
De plus en plus défeuillé...

    Couronne de peupliers
    À l’approche de l’hiver.

        Au dessus des crêtes du temps
    Danse la moitié de mon âme

L’autre,
    Je l’ai perdue parmi les doigts
    Avant de l’arrivée du soir.


Je ne me sépare jamais
    De l’horloge
      Hérité de ma mère.



Luni.Înainte de amiază, am ieşit puţin. Am plătit cîteva facturi şi am primit cartea comandată nu de mult, poeziile Liei. Iată una dintre ele:


Ceasornicul de la mama
  de Olivia Mândruţiu Rusu

Trec din mine
 În mine,
    Înainte,
                        Mereu înainte.

Conturul drumului
Tot mai desfrunzit...

    Coroană de plopi
    La apropierea iernii.

        Peste crestele vremii
     Dansează o jumătate de suflet.

Cealaltă
        S-a pierdut printre degete
        Înainte de a se lăsa seara.

Nu mă despart niciodată
    De ceasornicul
        Moştenit
De la mama.







1 comment: